La magie de Noël

C’est bientôt Noël, impossible de passer à côté. Ma boîte mail est remplie d’offres promotionnelles, les publicités sont partout, l’urgence c’est d’acheter, de consommer…  4 français sur 10 se disent stressés à l’approche de Noël. Pourquoi ? Parce qu’il faut faire un repas extraordinaire, trouver des cadeaux originaux et personnels pour tout le monde, courir et braver la foule dans les magasins ou passer des heures à faire du shopping en ligne. Noël doit être parfait. Cette fameuse injonction de perfection que nous connaissons si bien, nous, les mamans…

F***** la perfection

Je me souviens de Noël dernier, j’étais enceinte et fatiguée. Je me languissais devant les toasts au foie gras, mes pieds avaient doublés de volume à cause de la rétention d’eau et surtout j’enviais terriblement les jeunes parents avec leurs enfants. Mon fils était bien présent dans mon ventre mais il me manquait. Le besoin de le sentir contre moi, de le toucher, de le regarder, me remuait les tripes et me serrait le coeur.

cernesAujourd’hui, à quelques jours de Noël, je suis (très) fatiguée. 9 mois d’un sommeil perturbé, sans compter la grossesse, ça laisse des traces. J’ai l’impression d’avoir pris 10 ans, je suis malade dès qu’un microbe passe et j’ai de jolies cernes (idéal pour un effet smoky). Et oui, être maman, ce n’est pas facile. Il n’y a pas de honte à le dire, ni même de culpabilité à avoir. 

Beaucoup de mamans n’osent pas exprimer ce qu’elles ressentent ou parler de ce qu’elles vivent de peur d’être jugées ou taxées de « mauvaise mère ». Je suis agacée de voir sur les réseaux sociaux les concours de mères parfaites, les conseils de parentalité à 2 balles qui sont tellement éloignés du quotidien des parents et qui visent simplement à les culpabiliser. Alors, je propose de faire une trêve. La trêve de Noël…

C’est l’heure de la trêve

Je m’adresse en particulier à toi, la maman derrière ton écran, c’est l’heure de t’accorder un break. Lâche, juste le temps d’une journée, ton rôle de Wonder Woman. Promis, le monde ne va pas s’écrouler.

Ne te mets pas la pression pour être au top et impressionner la belle-soeur avec ton corps de rêve post-grossesse. Pas la peine de passer des heures à essayer de camoufler tes grosses cernes, c’est la tronche que tu as, il faut l’assumer !  Prends plaisir à t’occuper de toi, prendre un bon bain (avec interdiction pour quiconque d’entrer dans la salle de bain). Bref, faire les trucs de filles trop sympas que tu ne fais plus ou que tu fais en 2 minutes top chrono quand tu peux. 

Pas de panique si, à peine habillé, ton enfant a déjà tâché sa belle tenue de fête. A moins qu’il soit trempé ou qu’il sente mauvais, il peut rester comme ça et la lessive attendra !

Oublie un peu cette idée fixe qu’il te reste quelques kilos à perdre. Franchement ce n’est pas en une journée que tout va se jouer. Profite de la convivialité d’un bon repas. Mange et fais toi plaisir ! Un bon chocolat sans culpabilité c’est bien meilleur…

Laisse un peu papa, papy, mamie, tatie ou tonton s’occupait des cacas puants de ta progéniture. Tu as bien mérité un jour dans l’année sans caca puant.

Lâche un peu ton smartphone ou ton appareil photo, tu n’as pas besoin de 265 photos de ton enfant ni même de les poster instantanément sur les réseaux sociaux. Profite de ceux qui sont présents et aies confiance en ta capacité à garder en mémoire ces moments précieux. 

N’aies pas peur de demander de l’aide, si, en digne Wonder Woman que tu es, tu organises Noël chez toi (je plaide coupable). Tout ne repose pas sur tes épaules et ton entourage se fera une joie de t’aider. Tu peux même mettre papy Maurice à contribution, il sera heureux de s’occuper de la vaisselle.

Noël, c’est ton cadeau

Il y a un an de cela, je mesurais pleinement la chance qu’a, un parent, de vivre Noël avec son enfant. Noël, c’est la célébration de la naissance d’un enfant, d’une famille, d’une rencontre qui change la vie et qui peut parfois changer le monde.

enfant-noel

Religion mis à part, Noël c’est l’émerveillement, c’est la magie de l’imaginaire, c’est la famille réunie et heureuse de se retrouver, c’est l’excitation de faire plaisir, de donner et de recevoir. C’est tout simplement le bonheur et la gratitude d’être avec ceux qu’on aime.

Alors, jolie maman, vis ce Noël comme si c’était la première fois. Emerveille-toi, ris, partage, chante, danse, amuse-toi, régale-toi, profite de chaque instant. Prends le temps d’observer ces personnes qui te sont familières, de vraiment les regarder, de leur sourire. Prends le temps d’écouter, de ressentir, de respirer. Embrasse, caresse, enlace, câline ceux que tu aimes. Voilà le plus beau cadeau que tu puisses te faire à toi-même mais aussi aux tiens.

Joyeux Noël !

Celui qui n’a pas Noël dans le coeur ne le trouvera jamais au pied d’un arbre. Roy Lemon Smith

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *